Séoul
Asie,  Corée,  Voyage

À la découverte de Séoul

Séoul est la troisième plus grosse mégalopole du monde, et pourtant on ne s’y sent pas oppressé. Entre ville et montagne, tradition et modernité, Séoul a la chance de pouvoir plaire à tous.

BON VOYAGE !

Jour 1 :

Nous arrivons à Séoul très tôt le matin et nous rendons directement à notre auberge de jeunesse afin d’y déposer nos bagages. Nous prenons alors le Shuttle bus 6002 pour 10 000 wons (8 euros environ). Et nous arrêtons à Jongno-2-ga ou Jongno-3-ga. Si vous prenez le bus à Séoul, vous pouvez payer directement dans celui-ci mais attention le chauffeur ne rend pas la monnaie. Nous avons logé à l’auberge de jeunesse Chloé Jongno. L’hôte est adorable et très arrangeant. Les chambres sont petites mais individuelles et le petit déjeuner est compris dans le prix de la chambre. Elle est très bien placée ce qui nous a permis de (quasiment) tout faire à pied. Vous pourrez trouver de nombreux restaurants et cafés autour du logement.

 

Après un bon petit déjeuner, nous nous partons à la découverte des nombreux temples de la ville. Nous commençons par nous balader dans l’immense parc du Changdeokgung palace. Le palais fut construit en 1405 par le roi Taejong, et fait partie aujourd’hui du patrimoine mondial de l’UNESCO.Le parc est divisé en plusieurs parties que nous ne pouvons pas toutes visiter avec ticket d’entrée simple. Il y a  3 types de billets différents en fonction de ce que vous voulez voir mais vous pouvez aussi prendre un pass pour combiner votre visite avec celle du Jongmyo Shrine (attention celui-ci est fermé le mardi) et des autres palaces. Vous pouvez retrouver les tarifs ici.

 

Une fois la visite terminée nous allons visiter une maison typique Coréenne : Baek In-Je’s house museum. L’entrée est gratuite. Nous prenons le temps de rentrer dans chaque pièce afin de nous imprégner de la culture Coréenne. 

 

Nous commençons à avoir faim et nous trouvons un petit restaurant, le Tea Therapy (74, Yunposun-gil, Jongno-gu, Séoul, Corée du Sud) qui propose de délicieux plats confectionnés à partir de produits frais. La décoration est sublime et l’endroit très cosy.  Tous les plats sont à 8000 wons (6 euros) et le thé, qui nous permet de nous réchauffer, est offert. 

 

Après cette pause bien méritée, nous partons à la découverte de Bukchon village. Après des heures passées dans les ruelles, nous commençons à avoir véritable froid et nous rendons dans le premier café que nous voyons (un starbucks) pour prendre un café. 

 

 

Nous nous apprêtons alors à aller visiter le Gyeongbokgung palace mais comme nous sommes mardi celui-ci est fermé. Nous continuons alors notre balade dans Séoul jusqu’à notre hôtel. Nous prenons une douche et allons chercher un sandwich. La nuit à l’aéroport (notre vol étant dans la nuit nous avons préféré arriver à l’aéroport la veille au soir) commence à se faire ressentir. Nous nous couchons tôt, demain sera une grosse journée.

 

Séoul
Séoul
Séoul
Séoul
Séoul
Séoul
Séoul
Séoul

Jour 2 : 

Nous commençons notre journée par une balade le long du canal cheonggyecheon jusqu’au Deoksugung palace. L’entrée vaut 1000 wons (0,80 euro). Nous y avons observé la relève de la garde cependant, lors de notre visite,  une grosse partie du parc était en rénovation.

 

Nous continuons notre balade vers le quartier Myeongdong où les magasins ne sont pas tous encore ouvert (il est pourtant presque midi). Nous nous arrêtons dans un café pour prendre un petit encas. Nous nous dirigeons ensuite vers le Style Nanda Pink Hotel qui est réputé pour sa décoration. Il s’agit d’une boutique de cosmétique et de vêtement et l’on peut y trouver un bar et un rooftop. Nous nous installons quelques instants dans les poufs sur le toit pour profiter du soleil qui nous réchauffe. 

 

Après avoir arpenté les rues commerçantes à la recherche des gadgets les plus rigolos à ramener à nos familles, nous prenons de la hauteur en nous rendant à la Seoul tower. Par manque de temps nous avons choisi de prendre le téléphérique, mais vous pouvez également y accéder par le parc Namsan.  Nous avons payé le téléphérique 9500 wons l’aller-retour (7,5 euros). Une fois en haut, la vue sur tout Séoul est magnifique. Nous ne sommes pas monté dans la tour, nous avons estimé que cela n’en valait pas forcément la peine. 

 

Nous redescendons de notre colline et nous nous dirigeons vers le Namdeamun market afin de trouver  de quoi manger. Dans les rues, de nombreux stands de street food ont été installés. Nous goûtons alors à tout un tas de spécialités délicieuse. N’hésitez pas à goûter les Gimbap (makis Coréens), les Hotteok (crêpes coréennes), les Tteokbokki (gâteaux de riz à la sauce (très) piquante), et tout ce que vous pouvez trouver sur votre route! 

 

Nous prenons le métro pour nous rendre dans le quartier de Hongdae pour la soirée. Une fois arrivées à destination, nous nous baladons dans les rues et nous arrêtons régulièrement pour regarder les spectacles de K-pop. Il s’agit d’un quartier très festif de la ville, il y a de nombreux restaurants et bars. Nous retrouvons un ami pour aller manger un barbecue dans  un petit restaurant dont je ne me souviens plus le nom. Il est situé dans une impasse à la sortie de la station de métro Sangsu (sortie 1 – un panneau « international cuisine » indique la direction du restaurant). Le plat à partager pour 3 personnes est à environ 26 000 wons (20 euros).

 

Après ce bon repas, nous partons à la recherche d’un bar et nous installons quelque part où le patron nous laisse choisir la musique. Nous sommes mercredi et il n’y a personne. Nous rentrons donc à l’hôtel rapidement (après quelques bières locales tout de même)



Séoul
Séoul
Séoul
Séoul
Séoul
Séoul

Jour 3 :

Nous commençons la journée par la visite du Gyeongbokgung palace, ou le palais du bonheur resplendissant. Nous assistons à la cérémonie de la relève de la garde qui a lieu tous les jours à 10h et 14h. L’entrée du palais coûte 3000 wons (2,30 euros). Il fut construit en 1394 et il est le principal des 5 palais construits durant la dynastie Joseon.Vous pouvez également visiter le « National folk museum of Korea » qui retrace l’histoire du peuple Coréen. L’entrée est payante.

 

Nous nous baladons un long moment dans les jardins avant de rentrer à l’auberge chercher nos bagages. Nous allons déjeuner au Hwapo Sikdang (19-22 Gwancheol-dong, Jongno-gu, Séoul, Corée du Sud) où nous mangeons un plat très épicé qui nous réchauffe instantanément. 

 

Nous nous évadons ensuite de l’effervescence de la ville en nous rendant au Ihwa Mural village et au Namsan park. Nous prenons le temps de nous balader dans chacune des ruelles, de rentrer dans les petites boutiques et de nous attabler à un café avant de partir pour prendre le bus pour l’aéroport.

Séoul
Séoul
Séoul
Séoul
Séoul
Séoul
Séoul

À savoir :

  • Un pass est disponible pour visiter la majorité des palaces pour le prix de 10 000 wons (8 euros).
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez acheter une carte de transport et avoir des réductions sur vos trajets. Sinon vous pouvez acheter des tickets individuels dans les stations de métro. Un deposit vous est demandé à chaque achat, et vous pouvez le récupérer en sortant grâce à des machines faites pour.  Les bus se payent directement à l’intérieur et le chauffeur ne rend pas la monnaie.
  • Si vous voulez faire du shopping, les magasins n’ouvrent en général pas avant 11h-11h30 mais sont ouvert jusqu’à environ 21h-21h30.
  • Il s’agissait peut-être de la période à laquelle l’on y été, mais lors de nos visites le matin nous n’avons croisé personne avant 10h30.
  • Google map ne fonctionne pas bien car la Corée du Sud a interdit à Google d’utiliser ses données cartographiques. Vous ne pourrez donc pas, par exemple, cliquer sur un lieu car il s’agit d’une photo d’un plan et non d’une carte interactive. Je vous conseille de télécharger Maps.me qui marche très bien.
  • Il existe de nombreux cafés à thème à Séoul (du café à chats, à celui aux ratons laveurs en passant par celui d’Hello kitty), et c’est vraiment fun, cependant un grand nombre d’entre eux sont payants à l’entrée (surtout pour ceux possédant des animaux).

 

Avant ces quelques jours, la Corée n’était pas un pays qui mattirait forcément beaucoup. Aujourd’hui j’y retournerais volontiers pour en découvrir plus. La Corée regorge d’histoire, d’endroits exceptionnels à découvrir, et de nourriture à tester.

 

Avez-vous déjà changé d’avis sur un pays après l’avoir visité ?

 

A bientôt ⚓︎



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.