Baisha
Asie,  Chine,  Mainland,  Voyage

À la découverte de Baisha et ses alentours

Le temps semble s’être arrêté dans ce petit village aux portes du Tibet. Entre rivières et montagnes, Baisha nous aura transportées dans une toute autre Chine. Nous qui cherchions de l’authenticité, nous n’aurions pas pu rêver mieux.

BON VOYAGE !

Jour 1 : 

Après une belle journée à Kunming où nous avons visité la ville et notamment les abords du lac Dian, nous voilà dans le train en direction de Baisha ! Il faut compter plus ou moins 9h de trajet si vous prenez un train de nuit depuis la gare de Kunming. Le trajet coute environ 20 euros en couchette « dure » (il s’agit d’une couchette sans séparation sur le couloir). Vous pouvez réserver votre billet sur trip.com.

 

Dès notre arrivée à la gare de Lijiang, nous sommes éblouies par la beauté du paysage et par les montagnes qui nous entoure. Nous prenons alors le bus 4 pour nous rendre à la gare routière de la ville afin d’y acheter nos billets de bus pour la prochaine étape : Chengdu. Première surprise : le bus que j’avais repéré sur internet n’existe pas. Nous devons donc reporter notre départ au lendemain. Pas le choix, nous arrangerons le planning plus tard (une chose est sur ce voyage en Chine nous apprend l’adaptabilité). Après un arrêt à la boulangerie proche de la gare pour y prendre un petit déjeuner, nous partons à la recherche du bus qui nous amènera à Baisha. Nous prenons le bus 6 pour 1 yuan. Nous arrivons environ 30 mn plus tard dans ce magnifique village. 

 

Sur la route vers notre logement, nous passons devant un salon de tatouage. Sans réellement y réfléchir, nous décidons que nous y retournons dans l’après-midi pour nous renseigner. Pour cette étape de notre road trip, nous avons fait couchsurfing. Ce fut une super expérience, la maison était typique et vraiment magnifique! 

 

Après avoir découvert les lieux et nous être émerveillées devant les vraies toilettes et la vraie douche, nous partons à la recherche d’un restaurant. Et là : le BONHEUR. Après quelques jours à (on ne va pas se mentir) ne pas très bien manger, nous tombons sur un restaurant de cuisine occidentale ! En plus de la super déco, Wonderland oups fait de supers bons burgers, pizzas, et petits déjeuners ! Les propriétaires (un Canadien et une Chinoise) sont d’une gentillesse incroyable, et n’hésiteront pas à vous recommander des visites dans les alentours de Baisha. C’est un peu plus cher que la plupart des restaurants en Chine mais ça vaut vraiment le coup.

 

Après ce repas délicieux, nous allons comme prévu chez le tatoueur. Après avoir longuement discuté avec la tatoueuse (très gentille et très professionnelle), nous sautons le pas et nous faisons toutes les trois tatouer. Pour ma part, je choisis le signe chinois de la famille, de la maison (家) pour toujours me rappeler de cette année à l’autre bout du monde mais aussi que l’on n’est jamais aussi bien que chez soi. Le nom du salon est « KMO ». Ce n’est vraiment pas cher et très propre. La tatoueuse parle anglais donc vous n’aurez pas de mal à lui expliquer ce que vous voulez.

 

Après toutes émotions, nous rentrons à la maison nous reposer un peu et prévoir la suite de notre périple. Lorsque nous commençons à avoir faim, nous partons à la recherche d’un restaurant typique. Je déconseille vivement le restaurant juste après l’ »épicerie » à gauche de l’arche. Nous avons fait une liste des restaurants les plus mauvais où nous avons mangé et celui-là est number one!

Baisha
Baisha
Baisha
Baisha

Jour 2 : 

Pour ce deuxième jour dans les montagnes, nous nous rendons à la Blue Moon Valley et au « mont enneigé du dragon de jade » qui culmine à plus de 4500m. Suite aux quelques mésaventures que nous avons vécues à Guilin, nous avons choisi de faire un tour organisé pour nous y rendre. Nous avons payé environ 350 yuans (45 euros) tout compris (trajets, entrées des différents parcs, câble car, repas). C’est également faisable par soi-même, pour (je pense) beaucoup moins cher. Pour réserver, nous sommes passés par les propriétaires du restaurant de burger. 

 

Nous commençons donc la journée par un bon petit déjeuner à Wonderland oups. Notre minibus vient ensuite nous chercher direction le « mont enneigé du dragon de Jade ». Pour monter, ils nous fournissent des manteaux ainsi que des bouteilles d’oxygène. Après 1 ou 2h (je ne me rappelle plus très bien le temps que l’on y a passé), nous partons en direction d’un « restaurant ». Nous mangeons avec tous les participants autour de petites tables (ressemblant fortement aux tables des classes de maternelle). 

 

Après ce « bon » repas, nous reprenons le bus pour nous rendre à la Blue Moon Valley. Il s’agit d’un des plus beaux paysages que j’ai pu voir jusqu’à présent. L’eau de la rivière est d’un bleu turquoise magnifique qui se mêle à la perfection avec les montagnes enneigées. 

 

Après en avoir pris plein les yeux, nous rentrons à Baisha où nous allons manger dans un restaurant situé dans la même rue que celui de la veille. Il s’agit d’un bar-restaurant tenu par un Vénézulien (ou brésilien!). Il fait du café importé d’Amérique du Sud qui a l’air délicieux, des snacks et des burgers (après tant de nourriture chinoise on avait besoin de ça, c’est pour ça que l’on en a mangé plein!). L’ambiance du bar est, en plus, géniale. Énorme coïncidence, nous rencontrons des Français logeant dans le même couchsurfing que nous ! Nous devons être les 5 seuls touristes du village, le monde est vraiment petit.

Baisha

Jour 3 : 

Nous passons notre dernière journée ici à Lijiang. Il s’agit d’une ville très très touristique mais qui garde quand même tout son charme. Nous profitons des nombreuses boutiques pour acheter nos souvenirs. 

 

À midi, nous mangeons dans un restaurant dont je ne pourrais pas vous citer le nom. Il est situé dans une petite ruelle de la vieille ville de Lijiang, voici les coordonnées géographiques : 26.878611; 100.233043. Vous pourrez le retrouver facilement sur Maps.me. La nourriture est délicieuse (même si assez épicée) , et la dame qui fait à manger est adorable. La carte n’est pas traduite en anglais mais je suis convaincue que les locaux vous aideront comme ils l’ont fait pour nous!

 

Après une ballade digestive dans les rues de Lijiang, nous rentrons à Baisha loin de la foule. Nous profitons du temps magnifique pour nous balader dans les ruelles et visiter les nombreuses galeries d’art du village. Nous rendons également visite au Dr Ho, médecin traditionnel chinois très réputé ! 

 

Suite à cet échange très intéressant, nous rentrons prendre une douche rapidement avant d’aller manger. Nous nous rendons dans un petit restaurant chinois qui fait des soupes et du riz à gauche de l’arche (lorsque l’on est face à elle), ce n’est pas cher et la nourriture est bonne. Si vous souhaitez vous y rendre allez y en début de soirée car ils ferment tôt.

Baisha fut sans aucun doute notre coup de coeur de ces deux semaines en Chine. Pendant ces 3 jours nous avons ralenti, pris le temps de nous poser et de vivre au rythme de la vie d’ici. Et ça fait du bien après toutes les grosses villes chinoises. Si vous avez le temps et que vous aimez la randonnée, vous pouvez aussi vous rendre dans les gorges du tigre qui ont l’air magnifiques !


A bientôt pour de nouvelles aventures Chinoises !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.