New York
USA

À la découverte de New York

Un jour j’irai à NY avec toi

BON VOYAGE !

Jour 1  : 

Après 8 (trèèèèès longues) heures de vol, nous atterrissons enfin à NY !

Nous passons la douane sans encombre et nous prenons le métro jusqu’à notre hôtel le Pod 39 qui se trouve en plein coeur de Manhattan. Pour nous y rendre, nous avons emprunter l’Air Train jusqu’à Jamaica Station puis la ligne E jusqu’à Lexington Av/53st (10,30€). Nous nous installons dans notre chambre, petite mais fonctionnelle. Nous n’avons pas besoin de plus !

 

Malgré la fatigue, nous ne résistons pas à l’envie de découvrir la ville. Et comme, tout bon touriste qui se respecte, devine où nous dirigeons nous directement ? 

 

TIME SQUARE OF COURSE ! Notre hôtel se situe à seulement 10 minutes à pied de l’endroit le plus connu de la grosse pomme. Un petit Macdo (on va quand même pas se ruiner dès notre arrivée) et un donut chez Dunkin Donut et c’est officiel, nous y sommes ! C’est incroyable ce sentiment, après tant de galères, d’attente, de déception, de ce dire que waw on y est et c’est encore plus impressionnant que tout ce que l’on aurait pu imaginer. 

 

Nous ne restons pas très longtemps, nous sommes quand même fatiguée et Time Square c’est sympa mais 5 minutes quoi.

New York
New York
New York
New York

Jour 2 : 

Première vraie journée à NY, on est réveillé dès l’aube à cause du décalage horaire. Nous observons le levé du soleil sur les immeubles qui nous entourent depuis notre lit avant de nous préparer. Nous sortons tôt (trop tôt car tout est encore fermé) et allons chercher un café et un donut chez (roulement de tambour) Dunkin Donuts. Je pense que vous avez compris le thème du séjour.  

 

Nous marchons vers Grand Central (Serena Van Der Woodsen moment) et Bryant Park où des courageux (il est que 8h30) sont déjà en train de patiner. La New York Public Library qui est encore fermée. Pour patienter nous rentrons dans la Stators Niarchos Foundation Library depuis laquelle il y a une jolie vue. 

 

Nous continuons notre route vers l’empire State building et Madison Square Garden (pas vraiment d’interêt, surtout à cette heure-ci où les gens se pressent pour aller au travail). À 10h, nous retournons à la New York Public Library. Nous faisons le tour mais malheureusement nous ne verrons pas la célèbre salle XXXX, car celle-ci n’est ouverte qu’à heure fixe dans le cadre de visites guidées. 

 

Nous marchons ensuite vers le MoMa, où nous avons prévu de passer l’après-midi. Nous mangeons rapidement une salade chez Chopt avant de commencer la visite. 

 

Nous ne sommes pas particulièrement fan de musée mais nous y avons passé 2 (très) bonnes heures. C’est vraiment un endroit magnifique. Lorsque nous sortons à 15h, il pleut tellement qu’il fait presque nuit. Nous nous réfugions dans un Starbucks pour réfléchir à la suite de notre programme. 

 

Comme il est prévu de faire ce temps jusqu’à la fin de la journée, nous décidons d’aller voir des procès à la court criminel de justice. 

 

Un petit tour à la patinoire du Rockfeller Center et nous prenons  le métro 6 jusqu’à Canal St. Lorsque l’on arrive là-bas, nous sommes fouillées  et l’on nous pose quelques questions sur notre venue. Emma explique qu’elle fait du droit et qu’elle aimerait comprendre les différences entre le système judiciaire français et américain. Comme il est interdit de prendre des photos dans les salles, ils gardent tous les appareils à l’entrée (sauf le téléphone). 

 

Le garde nous propose alors de nous faire une visite et de nous expliquer comment se passe les procès aux USA.  Tout le monde est vraiment adorable avec nous depuis notre arrivée, c’est vraiment incroyable. Il nous explique cependant que si nous voulons aller aux toilettes ou ailleurs nous devons toujours y aller à 2 car aux USA chacun est innocent avant d’être coupable donc les criminel sont relâchés le temps de l’enquête. 

 

Nous nous installons dans la salle où va avoir lieu tout les procès de l’après-midi et apparement nous avons de la chance car il y a de belles affaires. Si je peux vous dire une chose c’est que c’est bien différent de ce que l’on voit dans les films ! Mais c’est une expérience à vivre, nous avions prévu de rester 1 petite heure finalement nous sommes restées plus de 3h.

 

Entre deux procès Emma eut la bonne idée de faire une photo de la salle, ce qui est interdit, et bien sur elle s’est fait prendre (sinon ce n’est pas drôle) ! Un policier lui dit (un peu sèchement, un ton de policier pas content quoi) de le suivre dehors. Bien sur, ni une ni deux je me lève pour la suivre mais je me fais à mon tour arrêter par un policier qui me dit qu’il est un peu con, qu’il parle méchamment mais qu’il ne va rien faire à part lui demander de supprimer la photo. Lorsqu’elle revient, le gentil policier avec qui j’étais en train de parler lui dit que si l’on souhaite il peut nous amener dans une salle où il n’y a pas de procès pour que nous puissions faire des photos tranquillement. 

 

Nous avons donc eut le droit à un tour privé de la cours criminel de justice ! Il nous a amené dans une salle où sont jugées les personnes qui commette un crime à New York mais qui sont retrouvé dans un autre état / pays. C’est une très belle salle où il y a des écussons de policier qui sont venus dans cette salle. 

 

En repartant, il nous explique que NY est de moins en moins safe et qu’il faut faire très attention. Pour s’assurer qu’il nous arrive rien, il nous donne une petite bombe lacrimonège. Heureusement nous n’en n’avons pas eu besoin du voyage mais l’attention était très touchante.

 

Nous rentrons ensuite à l’hôtel, épuisées mais tellement heureuses de notre première journée !

New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York

Jour 3 : 

Encore un réveil avant le lever du soleil ! 

 

Nous nous préparons et partons à la recherche de notre café du matin. Comme nous rendons dans l’Upper West Side, nous passons chez Amy’s Bread. Ce n’est pas une adresse coup de coeur même si celle-ci est très recommandée. Il existe 2 raisons à notre visite de ce quartier. La première, les cookies de chez levain. La 2nd, nous étions à la recherche d’un cordon pour accrocher le téléphone autour du cou en vue de notre vol en hélico et la seule boutique où nous en avions trouvé pour iPhone était Claire’s. Bien sur, c’était fermé quand nous sommes arrivées. 

 

Une fois les cookies achetés, nous traversons Central Park pour nous rendre dans l’Upper East Side. Il n’est que 11h mais nous avons déjà beaucoup marché donc nous nous asseyons sur les marches du MET (oui ceci est la pire excuse, encore un Gossip Girl moment que nous voulions vivre). 

 

Après cette petite pause, nous marchons jusqu’au nord de Central Park en rentrant dans les librairies et les boutiques que nous croisions sur le chemin. 

 

Nous pique-niquons et continuons notre balade jusqu’à Bethesda Terrace où nous nous arrêtons pour écouter les groupes de musiques chanter puis vers la fameuse patinoire ! 

 

Une fois au sud du parc, nous nous rendons à Argosy Book Store. L’une des plus anciennes librairie de la ville.

 

Petit détour par l’hôtel avant d’aller au XXXX pour le coucher du soleil. Il est possible de monter pour voir la vue sans consommer au bar. 

New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York

Jour 4 : 

Ce matin, pour le petit dej nous prenons un café et un açai bowl chez Juice Press. Nous marchons ensuite vers le Vessel que nous ne visiterons pas car il était fermé (c’est ça de se lever si tôt)

 

Puis nous empruntons la High Line jusqu’au Chelsea Market. C’est vrmt une très chouette balade, ça fait plaisir de sortir de la ville, du bruit, des voitures quelques instants ! Il y a de très chouette points de vue sur la ville. 

 

Nous tombons par hasard sur Little Island avant de nous rendre à Chelsea Market. Nous faisons quelques boutiques et nous décidons que nous reviendrons y manger le soir. 

 

Nous visitons ensuite le quartier de Chelsea et de Greenwich village que nous avons adoré ! Il y a de nombreux concept store, friperies et cafés tous plus mignon les uns que les autres. 

 

Sur le chemin nous nous arrêtons chez XXXX pour prendre un hot dog coréen. 

 

Ça nous ouvre l’appétit et nous nous rendons chez Murrays pour manger leur fameuse Mac&cheese. Malheureusement, covid oblige nous ne pouvons pas manger à l’intérieur. Nous nous asseyons dans un parc pour « pique-niquer »  (oui nous tenions vraiment à gouter leur Mac&cheese) lorsqu’il se met à neiger ! Pas assez pour que ça tienne malheureusement, nous aurions adoré voir NY sous la neige ! 

 

Nous continuons notre balade jusque’à l’immeuble de friend (adresse). A défaut d’avoir fait la « friend expérience » par manque de temps (et de budget) c’était le minimum qu’il fallait pour la big big fan que je suis !  

 

Nous avons ensuite longé la mer jusqu’au Financial district et au Pier XXX où nous avons pris un bateau vers Staten Island. La traversé dure environ 30min, est gratuite et offre une magnifique vue sur la statut de la liberté et sur la skyline ! Si vous voulez voir la Staut de la liberté sans vous rendre sur son ile, c’est vraiment le moyen idéal ! 

 

De retour à Manhattan, nous visitons un rapidement le Financial district : wall street, la bourse.. On se croirait dans un un film américain (comme un peu tous les jours depuis le début du séjour me diras tu)

 

En fin de journée, nous commençons à avoir un peu mal au pied et soif donc nous décidons de revenir vers Greenwich village où nous avions vu plein de café qui avait l’air très sympa. Malheureusement, il est 17h passé et beaucoup sont déjà fermés ! Nous nous arrêtons donc à 12 chairs, un bar / restaurant israélite vraiment très très sympa. 

 

Nous dinons le soir au Chelsea Market après avoir acheté des cadeaux chez XXX. Nous avons mangé des falafels chez XX mais nous n’avons pas trouvé ça exceptionnel. 

New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
kesy-sogne-rova-tubis
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York

Jour 5 : 

Nous commençons cette cinquième journée par un très bon brunch chez The Butcher Daughter !

 

Nous partons ensuite à la découverte de Chinese Town et de Little Italie. Pour avoir vécu quelque temps à Hong Kong, j’ai eu l’impression d’y être ! 

 

Nous remontons vers Noholita, NoHo et Ukrainian Village. Au détour des rues et des ruelles, nous tombons sur des petites boutiques et du street art. Chaque quartier est tellement unique qu’on ne se lasse pas de marcher ! 

 

De fil en aiguille nous arrivons à Essex Market. Un marche couvert où vous pouvez autant faire vos courses que vous restaurer sur le pouce grâce à l’un des nombreux stands ! 

 

En début d’après-midi, nous commençons à fatiguer et nous nous rendons chez Davelle qui se trouve à 2 pas du marché ! Nous avons de la chance car nous trouvons immédiatement de la place. C’est un tout petit café plein de charme 

 

Nous ne voyons pas le temps passer tant nous papotons et profitons de la chaleur du lieu ! 

 

Nous continuons notre chemin vers le nord de librairie en librairie jusque dans un parc plein d’écureuils ! Comme ils n’ont pas l’air d’être très effrayé par nous, nous décidons de nous arrêter pour les regarder et, ok, un peu les nourrir aussi.. Vous voyez la connerie arriver ?

 

Emma fini par se faire mordre un bout de doigt qui était de la même couleur que le gâteau au beurre de cacahuète (je précise que ce n’était pas une attaque vraiment). Comme elle saigne un peu nous décidons d’aller la faire désinfecter dans une pharmacie. En sortant du parc, nous tombons sur un stand de test covid. Nous lui expliquons la situation, il nous demande de répéter 15 fois, il n’en croit pas ses oreilles. Finalement, il nous dit qu’il n’a rien pour désinfecter mais qu’il faut se rendre à l’hôpital le plus proche car il existe un risque de rage. On se dit que l’hôpital c’est peut-être un peu too much et que les écureuils ne sont pas connus pour avoir la rage donc on décide de ne pas suivre sa recommandation et d’aller dans une pharmacie. Même situation, les pharmaciens n’en croit pas leur oreilles, on rigole c’est une situation un peu cocasse mais ils nous répètent qu’il faut vraiment nous rendre dans un hôpital et nous indique le plus proche. Nous allons donc dans un premier hôpital mais nous ne comprenons pas vraiment ce qu’ils nous disent, ils nous parlent de doses donc directement nous pensons au covid mais ils ne parlent pas de ça donc bref, nous partons pour une autre pharmacie pour acheter un antibiotique en crème. Ils nous conseillent un deuxième hôpital où nous nous rendons mais malheureusement ils ne s’occupent pas de la rage. Ils nous renvoient donc vers une troisième hôpital où nous sommes admises au service pédiatrie (oui à 19 ans aux USA on est encore considéré comme un enfant aha). En attendant le retour du médecin, nous essayons de joindre nos assurances pour en savoir plus sur les remboursements de frais médicaux à l’étranger mais nous n’avons pas de retour. Nous faisons toutes les recherches possibles et imaginables sur les écureuils de NY bref petit coup de stress. Le verdict tombe c’est 2000 euros si elle veut faire la première dose du vaccin contre la rage (parce qu’entre temps nous avons appris qu’il y avait 3 doses à faire). Voilà voilà, plus jamais on ne critiquera la sécu ! Nous décidons de ne pas faire le vaccin car il n’existe en réalité que très peu d’écureuils atteint de la rage (propos confirmé par l’institut pasteur mais attention si vous vous faites agresser réellement pas un écureuil, consultez). 

 

Bref tout ça pour te dire, 1 fais attention aux animaux sauvages même quand ils sont vraiment trop mignons. 2, les frais médicaux aux USA sont vraiment très très chers et si tu ne paies pas, pas de soin, même si tu es potentiellement en train de mourir.

 

Après cette aventure qui nous aura quand même bien fait rire (même si j’avoue qu’à ce stade j’étais persuadée que nous avions fait une erreur et qu’elle allait mourir), nous mangeons chez Tacombi, un restaurant mexicain vraiment très bon. Et le cadre est incroyable ! 

New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York

Jour 6 :

Réveil très tôt après une petite nuit full research sur la rage à NY (guess je peux être un peu obsédée parfois), nous partons pour ce qui a été le meilleuuuuuuuuuuur moment de notre voyage ! Et la raison pour laquelle nous étions à NY : un vol en hélicoptère au dessus de Manhattan. 

 

Petit throwback : 2021, Emma doit faire ses voeux pour son année d’expatriation. Elle choisi NY car elle a l’opportunité de faire 9 mois de stage en même temps que ses cours. Elle est acceptée et nous commençons à faire pleeeeein de plans. L’idée, c’était qu’on parte ensemble, que je reste 1 mois ou plus avec elle pour l’aider à s’installer. Obviously, comme je fais jamais les choses à moitié et que je peux être kind of impulsive, je décide de lui offrir un vol en hélico pour Noël !  Il y avait des réduction sur FlyNYON et le bon était valable 2 ans donc je ne réfléchis pas trop et j’achète. C’est ok le Travel Ban sera levé d’ici sa rentrée, tout va bien se passer et au pire je revendrai ma place à l’une de ses copines. Bien sur, tu t’imagines bien que ça ne s’est pas du tout passé comme prévu : juillet nous apprenons que son année d’expatriation est complètement annulée car les USA sont toujours fermés et qu’aucun VISA n’est délivré. Tous nos plans tombent à l’eau (surtout les siens j’avoue) et je dois lui avouer que cette surprise l’attendait là-bas. Ça lui redonne un peu le sourire : pas le choix dès que les frontières rouvrent, on y va !

 

Et donc nous voilà quelques mois plus tard dans le métro, le train et le bus qui nous amènent vers ce rêve qui devient enfin réalité. On a pris la version longue mais si tu le souhaites ils proposent un service de navette ! 

 

Une fois là-bas, nous regardons la vidéo de sécurité et ils nous demandent si nous souhaitons être upgradé pour 200$. Nous répondons que non malheureusement nous n’avons pas le budget, même si on a envie de dire One Life (n’oublions pas qu’on n’est toujours pas sur qu’Emma n’ait pas la rage 🤪). Alors quand ils nous ont proposé 130$, nous n’avons (presque) pas hésité.  

 

Nous avons donc fait un vol de 30 min, portes ouvertes (dors-off) au dessus de Manhattan, Central Park, la statut de la liberté et Brooklyn bridge. Si tu le fais, notamment en hiver, je te conseille de vraiment bien bien te couvrir car avec l’altitude et le vent on perd environ 20 degrés et quand il fait déjà 0 degrés en bas, il fait vraiment très très très très froid en haut. 

 

Nous sommes redescendues dès étoiles plein les yeux. C’était vraiment incroyable de voir cette si grande ville du ciel. 

 

De retour à Manhattan, nous allons manger un hot-dog sur les marches du MET (cliché) sans arriver à comprendre et à réaliser ce que nous venions de vivre. 

 

Nous marchons ensuite vers l’université de Columbia. C’était un peu un rêve de voir un vrai campus américain ! Puis nous visitons Harlem. C’est très différents des autres quartiers mais il existe une vibes que nous n’avons retrouvé nul part ailleurs !

 

En fin de journée, nous prenons le métro vers le Rockfeller Center car nous avons réservé 2 entrées pour le coucher du soleil. L’entrée coût entre 34$ et 40$. 

 

A ce prix, je peux te dire que nous sommes restées un moment à observer la vue ! C’était vraiment vraiment incroyable.

 

Pour diner, nous avons été dans un vrai diner américain avec une amie d’Emma. C’était pas le meilleur repas du séjour mais c’était une expérience ! 

New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York

Jour 7 :

Si enfin on avait pris le rythme d’ici et qu’on aurait pu se lever un peu plus tard, c’était sans compter notre idée d’aller voir le soleil se lever sur Brooklyn bridge ! 

 

Je te conseille x100000 de te motiver même si il est tôt et s’il fait froid car à cette heure-ci il n’y a absolument personne !

 

Nous avons ensuite marché jusqu’au café Devoción, où nous avons enfin pu nous réchauffer avant de nous rendre à une messe gospel. Nous avons choisi l’église The Brooklyn Tabernacle et c’était vraiment (encore) un moment inoubliable. Nous avons chanté et dansé, comme c’était le lendemain du début de la guerre en Ukraine, il y a eut de nombreux hommages c’était très émouvant. 

 

Une fois remise de nos émotions, nous avons marché jusqu’au café Sunday In Brooklyn au nord de Williamsburg. Je ne sais pas si vous avais vu la série Unorthodoxe mais si c’est le cas, vous savez à quoi ce quartier ressemble. C’était assez étrange. 

 

Après le repas, nous avons passé l’après-midi à déambuler dans les rues de Greenpoint. C’est vraiment le quartier que j’ai préféré de New York. Ici, pas de grands immeubles, pleins de friperies, de cafés, etc… 

 

Nous ne rentrons pas trop tard à l’hôtel pour nous reposer avant de ressortir pour notre dernière soirée à NY ! Pour finir le séjour comme il a commencé nous allons manger un burger (pas chez Mcdo cette fois !)

New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York
New York

Jour 8 :

Pour cette dernière journée à NY, nous commençons par un petit dej chez Urban Backyard avant d’aller faire une dernière balade dans SoHo. Nous en profitons pour faire les derniers cadeaux ! 

 

Nous décidons ensuite de retourner à pied à l’hôtel pour profiter de nos derniers pas dans la grosse pomme. Nous passons par le siège de l’ONU et par l’hôpital où a été tourné New Amsterdam. 

 

Finalement, nous récupérons nos valises à l’hôtel. C’est déjà l’heure du retour….

New York
New York
New York

On espère que ce récit vous aura plu et vous aura donné envie de visiter l’Islande. N’hésitez pas à nous laisser un commentaire pour dire ce que vous en pensez et pour nous poser des questions si vous en avez. 

Si vous voulez lire la première partie de l’article, c’est par ici. 

A bientôt !




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.