À la découverte de la Slovénie 2/2

Deuxième partie de notre voyage en Slovénie !

Bon voyage !

Jour 7 :

Le réveil sonne tôt, nous partons pour une randonnée d’environ 16 km au bord de la Soča. Nous avons emprunté un chemin trouvé sur maps.me qui début en face de la pizzeria du camping (où vous pouvez vous garer gratuitement) et qui remonte vers le nord. Nous avons marché environ jusqu’à Podklanec (+ ou – 8 km). Nous passons par de nombreux ponts suspendus, nous marchons tantôt dans la forêt, tantôt au bord de la rivière (attention nous avons croisé quelques serpents). La couleur de l’eau est indescriptible, nous n’avions jamais rien vu d’aussi bleu. Sur le retour, nous nous arrêtons pour pique-niquer au bord de l’eau. Nous mangeons au rythme des kayaks qui commencent à affluer. Je vous conseille vraiment de commencer cette randonnée tôt le matin. Nous étions seuls au monde, à partir de la mi-journée il commence à y avoir beaucoup de kayak sur l’eau.

Nous pensons qu’il est possible de faire des boucles plutôt que des AR (que nous n’aimons pas vraiment) mais nous n’avons pas pris le temps de chercher.

Après cette belle balade, nous reprenons la voiture vers 3 cascades. La première, Slap (qui signifie cascade) Virje, est un peu décevante. Déjà parce que le parking coûte 5 euros 😂 puis parce que le débit d’eau n’était pas aussi important qu’on l’aurait espéré. Si vous avez chaud, l’eau saura vous rafraîchir. D’après les autres Français présents sur place, y plonger le corps entier provoquerait un « brain freeze » comme lorsque l’on mange une glace trop froide. Nous partons ensuite en direction de la cascade de la Boka qui est assez impressionnante par sa hauteur ! Nous nous sommes garés sur le parking juste avant le pont, point de départ de la randonnée (46.318297, 13.494884). La dernière cascade que nous allons voir est la cascade Kozjak. Nous nous garons en amont du Kamp Lazar puis nous marchons en direction de la cascade qui, il me semble, est très bien indiquée. Si ce n’est pas le cas, Maps.me est votre meilleur ami comme d’habitude. Information non-négligeable : l’entrée de la cascade est payante (4 euros par personne). Celle-ci est cachée dans une espèce de « grotte » ce qui est assez cool ! Il est interdit de se baigner mais il est possible de faire du canyoning. Je pense que les réservations se font auprès des campings alentour ou à l’office de tourisme de Kobarid.

Après cette dernière randonnée de la journée, nous partons à la recherche d’un camping. Par chance, le kamp Lazar n’est pas encore complet. Pour vous éviter une attente interminable à l’accueil, vous pouvez aller installer votre tente puis venir régler. Vraiment on a attendu 2 fois 1h, 1 fois pour qu’ils nous disent qu’il fallait d’abord trouver une place et une seconde fois pour le paiement. Le gérant à l’air très gentil mais il parle beaucoup trop avec chaque personne créant ainsi beaucoup d’attente. Nous avons payé 32 euros la nuit. Si vous le souhaitez, vous pouvez manger sur place car il y a un restaurant. Nous avons préféré prendre à manger au supermarché et à la boulangerie du village, la Bakery Sonček. C’était pas mauvais mais surtout le boulanger est d’une incroyable gentillesse.

Jour 8 :

Aujourd’hui est une journée particulière car nous nous dirigeons tranquillement vers un nouveau pays : l’Italie !

Nous commençons tout de même la journée par la découverte d’une autre merveille slovène : les gorges de Tolmin. Nous avons personnellement préféré Tolmin à Vingtar. Nous les avons en effet trouvées plus sauvages, plus authentiques, moins touristiques de surcroît. L’entrée coûte 6 euros.

Nous partons ensuite en direction de Kanal, qui est un petit village avec beaucoup de charme. Nous pique-niquons au bord de la Soča, l’eau ici est beaucoup (ok un peu) plus chaude, il y a beaucoup de gens qui se baignent ! Des plongeoirs ont même été installés pour les plus aventureux.

Finalement, nous reprenons la route vers l’Italie. Nous allons passer les 3 prochains jours à Venise. Pour passer la frontière, vous aurez besoin de remplir le formulaire du gouvernement. Il y a environ 2h de route pour aller de Kanal à Venise et le péage coûte 10,5 euros. Nous avons réservé un parking à Mestre que nous avons payé 58 euros pour les 3 jours. Nous avons choisi le parking SABA Stazione di Venezia Mestre sur parclick. C’est vraiment très pratique, en arrivant vous vous présentez à l’accueil avec votre réservation puis ils échangent votre ticket avec un ticket de sortie gratuit et le tour est joué. Le parking est couvert et surveillé.

Une fois la voiture déchargée, nous partons à la gare qui se situe à 3 minutes à pied du parking pour prendre le train vers Venise. Le trajet dure une petite demi-heure et coûte 2,6 euros.

Nous arrivons alors dans un autre monde, à l’opposé de ce que nous voyons depuis un peu plus d’une semaine mais c’est tellement beau! On se croirait dans un décor de cinéma.

Jour 9 et Jour 10 :

Nos 2 jours à Venise feront l’objet d’un autre article. Stay tuned !

Jour 11 :

Après un dernier petit-déjeuner à Venise, nous reprenons le train en direction de Mestre. Nous récupérons la voiture, direction la Slovénie de nouveau. Nous nous arrêtons dans le petit village de Dobrovo où nous avions repéré le restaurant Belica. Malheureusement celui-ci est fermé le lundi. Nous reprenons donc la route vers Šmartno où nous déjeunons au restaurant Marica que je vous recommande vivement. En fouillant sur le site, j’ai d’ailleurs l’impression que ce sont les mêmes propriétaires ! Qu’elle coïncidence.

Après le repas, nous montons à la Gonjače Lookout Tower d’où nous pouvons observer une vue incroyable sur toute la vallée de Brda.

Nous reprenons la route vers notre prochaine destination : la côte Slovène ! Nous avons réservé un sublime hôtel dans les terres à Korte. Nous nous installons tranquillement puis nous passons la fin de la journée au bord de la piscine. Ça fait du bien de se (re)poser un peu. Le soir nous mangeons dans le seul restaurant ouvert (il me semble qu’il y en a deux) du village : Gostilna Korte. Valentin a gouté un plat typique Slovène à la polenta et au vin rouge et moi, j’ai mangé les pâtes a la truffe dont je rêvais depuis le début du voyage. C’est vraiment une bonne adresse, les plats sont copieux et de très bonne qualité.

Jour 12 :

Nous commençons la journée par un bon petit déjeuner à l’hôtel avant de partir pour une longue randonnée entre Piran et Izola. Nous nous sommes garés au niveau du sur le parking « Parkirišče Fiesa » (10 euros pour la journée) puis nous avons marché jusqu’au Barbara Piran Beach Hotel & Spa. Lorsque vous arrivez là, prenez le chemin qui monte à votre droite. Sur ce chemin, vous trouverez normalement des panneaux qui vous mèneront à Izola par le bord de mer. C’est une très belle balade. En arrivant à Izola, nous nous installons au restaurant Gostilna Sidro, Vladimir Godina s.p qui n’était pas mauvais. Avant de repartir en direction de Piran, nous faisons un court arrêt à la plage pour nous rafraîchir. Sur le chemin du retour, nous nous arrêtons prendre une glace dans le bar en face de la poissonnerie Ribarnica Levante Izola. Je vous déconseille vivement de vous y arrêter, je n’ai jamais mangé d’aussi mauvaise glace. De plus, elles étaient très chère par rapport à toutes celles que nous avons mangées. Nous voulions faire le retour à pied mais finalement nous avons préféré prendre le bus pour gagner du temps. Il y a environ 30 min de trajet et celui-ci coûte 2,30 euros.

Après un rapide saut à la voiture pour déposer nos affaires, nous partons en direction du centre-ville par le bord de mer. Une fois arrivés, nous montons au campanile (2 euros par personne) d’où nous avons une magnifique vue sur Piran, sur la mer et sur la côte italienne. Après une petite balade dans la ville, quelques arrêts pour nous baigner et un verre au Cafinho, nous prenons un peu de hauteur pour aller observer le coucher du soleil. Une fois la nuit tombée, nous mangeons au restaurant Pri Mari qui est une institution ici, puis nous allons prendre une glace à « Piran Pirano PastIccerIa » avant de rentrer tranquillement à l’hôtel.

Jour 13 :

Dernier jour sur la côte avant de remonter doucement vers Ljubljana. Comme nous avons beaucoup aimé Piran, nous décidons d’y passer la matinée afin de nous imprégner un peu plus de l’atmosphère de la ville. Nous en profitons pour monter sur les remparts du château (1,75 euros). Nous profitons du calme du matin pour nous perdre dans les ruelles et faire quelques magasins. Si je devais vous conseiller une boutique pour acheter vos souvenirs, ce serait la boutique de « Nika’s tiny house » qui fait de très jolies choses à la main.

Nous avons ensuite pris la route vers Vipava où nous avons fait une longue randonnée vers « Otliško okno« . Le départ se fait au niveau de l’Hostel Ajdovščina. Nous avions trouvé cette randonnée sur un site qui disait qu’elle était facile, qu’elle était idéale pour les familles. Personnellement, nous l’avons trouvé très dure. La vue depuis le sommet est incroyable mais elle se mérite. C’est de loin la randonnée la plus difficile que nous avons fait depuis le début du séjour. Effectivement, il y a beaucoup de dénivelé sur très peu de kilomètres. Nous n’avons pas arrêté de monter pendant au moins 2h. Normalement, il s’agit d’une boucle mais lorsque nous sommes arrivés face à un panneau « attention taureaux » nous avons fait demi-tour 😂.

Nous avons passé la nuit au Camping Tura qui je recommande car l’accueil était vraiment top ! Nous avons payé 30 euros la nuit.

Jour 14 :

Réveil un peu plus tardif : les deux derniers jours vont être beaucoup plus calme. Nous commençons la journée par un petit tour au château de Predjama. Nous ne sommes pas rentrés à l’intérieur car nous n’avions pas le budget pour faire cette visite + la visite des grottes de Postojna. Vous pouvez réserver les tickets directement sur le site web. L’entrée coute 25,8 euros par personne. Le parking est payant (5 euros)

N’étant pas du tout à l’aise dans les grottes, il n’y a aucune photo de celle-ci. J’étais trop occupée à ne pas mourir d’une chute de stalactite pour penser à immortaliser les impressionnantes galeries (parce que oui c’est quand même très impressionnant). En sortant nous avons mangé un burger qui n’était pas mauvais et pas très cher.

Après le repas, nous avons roulé tranquillement vers notre camping. Nous en avons profité pour laver la voiture avant le retour à Ljubljana. Nous avons dormi au camping Grajski park Vitez que nous avons payé 24 euros.

Prejdama

Jour 15 :

Dernier jour en Slovénie, avant de remonter vers la capitale pour aller rendre la voiture, nous avons fait un détour vers Idrija et sa belle église.

Avant de rendre la voiture, nous passons à notre logement pour y déposer nos affaires. Nous avons choisi une chambre dans une maison près de l’aéroport. Les propriétaires sont incroyablement gentils et arrangeants ! Après avoir retourné la voiture chez Sixt, nous profitons de notre dernière après-midi à Ljubjlana pour manger un fish&chips chez Vino & Ribe, une glace chez Romantika et une bière à la maison slovène. Nous avons de la chance car ce week-end il y a le marché que nous avions loupé à notre arrivé. Nous prenons un Pad Thai et un Pad Prick à emporter pour notre repas du soir ainsi qu’une crêpe.

Finalement, nous prenons le bus de 18h en direction de l’aéroport. Celui-ci nous dépose dans le village de Vopovlje où se trouve notre maison.

Nous nous couchons relativement tôt, nous partons pour l’aéroport à 5h le lendemain.

Idrija

Nous avons passé 2 belles semaines en Slovénie. Ce pays est une incroyable découverte pour nous qui sommes amoureux de la nature et des grands espaces. C’était la première fois que nous partions avec notre tente et nous le referons sans hésiter !

Avez-vous déjà visité la Slovénie ? N’hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé en commentaire !

À très vite ✈️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.