À la découverte d’Osaka

Après la visite de Kyoto, c’est à Osaka que je me suis rendue pour 3 jours. Osaka, c’est avant tout le paradis pour les food lovers comme moi. La ville est très connue pour la qualité de sa street food et ce n’est pas pour rien qu’il s’agit de la capitale de la gastronomie au Japon. 


Comment y aller depuis l’aéroport :

Pour rejoindre le centre d’Osaka, vous pourrez prendre un train JR  ou le bus. Pour ma part, j’ai pris le bus pour retourner à l’aéroport à la fin de mon séjour. Je l’ai pris depuis la station Namba, qui est une des stations centrales d’Osaka. Le trajet dure environ 30 minutes et coûte 1050 yens (8 euros)

Où dormir :

Nous avons dormi dans une auberge de jeunesse la « River Forest Guesthouse« . Elle est située à environ 20 minutes de métro de la station Namba, et est donc relativement loin du centre-ville et des lieux d’intérêts. Je vous la conseille si vous avez un petit budget car les logements sont très chers à Osaka.

Où manger :

PARTOUT!!!!!!!!!!!!!! Un terme a été créé « Kuiadore » qui signifie « Manger jusqu’à en tomber » et vous comprendrez bien assez vite pourquoi.

  • Satsumakko Ramen (1 Chome-1-46 Sonezakishinchi, Kita, Osaka, Osaka Prefecture 530-0002, Japon) pour leur délicieux (et copieux) ramen  et le personnel adorable. Comptez entre 950 yens et 1300 yens (entre 7 et 10 euros).
  • Marché de Kuromon (2 Chome-4-番1号 Nipponbashi, Chuo Ward, Osaka, Osaka Prefecture 542-0073, Japon) pour goûter à tout plein de choses différentes. Cependant si vous recherchez un repas économique ce n’est pas le meilleur endroit où manger.
  • Kaiten Sushi Sakae Hankyu Higashi Dori (3-12 Doyamacho, Kita-Ku | Genfu Bldg. 1F, Osaka 530-0027, Osaka Prefecture) pour les meilleurs sushis que j’ai pus manger jusqu’à aujourd’hui. Le principe est simple, vous choisissez vous-même vos assiettes qui tournent devant vous. Les assiettes sont classées par couleurs et sont entre 135 yens – assiettes bleues – et 500 yens (1 euro et 5 euros).

IMG_9480.jpg

  • D-lite (2-7-28 Shinsaibashi, Chuo-ku, Osaka 542-0086, Osaka Prefecture) pour l’accueil et l’expérience unique d’avoir cuisiné nous-mêmes nos Takoyaki. Les plats sont d’un très bon rapport qualité-prix.

Restau

  • 5 Star Hotdog Sarang (sur la promenade au bord de l’eau à dotonbori) si le fromage vous manque. Prévoyez d’arriver tôt car il y très vite la queue devant ! Ils seraient réputés pour être les meilleurs bâtons de mozzarella de la ville.

À voir, à faire :

  • Le Château d’Osaka est un grand classique. L’entrée vaut 600 yens (5 euros).

169 (1 sur 1).jpg

176 (1 sur 1).jpg

160 (1 sur 1).jpg

  • Dōtonbori ou le paradis des food lovers comme moi. Allez-y faire un tour le soir, l’ambiance n’y est pas du tout la même que dans la journée. Baladez-vous au bord du canal et dans les rues à la découverte des spécialités culinaires de la ville.

Doto

  • Le quartier America-Mura si vous souhaitez être transportés un instant aux Etat-Unis.
  • Observer le coucher de soleil depuis l’Umeda vaut apparemment le détour. Pour monter jusqu’au point de vue vous devrez payer 1500 yens (11 euros), ce qui nous a vite repoussés.
  • Même sans y manger, le Kuromon Market vaut le détour.
  • Depuis Osaka vous pouvez également facilement passer une journée à Nara.

J’ai passé seulement 2 jours à Osaka (sans compter notre journée à Nara) et je pense que c’est suffisant si vous faites de grosses journées.


Nara

Vous avez surement entendu parler de la ville de Nara qui abrite l’immense parc aux 1400 daims. Il s’agit d’une des excursions les plus populaires de la région du Kansai.

Comment y aller depuis Osaka :

Vous pouvez prendre un métro depuis Namba pour 580 yens (4,50 euros). La station est située à quelques pas de l’entrée du parc.

À voir, à faire :

  • Allez rendre visite à l’immense Buddha et à la plus grande statue en bois du monde le « Daibutsu-den » au  Tōdai-ji temple. L’entrée vaut 600 yen (5 euros).

image74 (1 sur 1)71 (1 sur 1)

  • Dégustez des spécialités locales au marché du parc.
  • Baladez-vous  à la recherche des temples cachés.

98 (1 sur 1)91 (1 sur 1)93 (1 sur 1)

  • Reposez-vous au bord du pavillon d’Ukimi-do.

111 (1 sur 1).jpg

pav.jpg

Après une petite journée à arpenter le parc, j’ai été choquée de certains comportements envers les animaux. Certaines personnes leur donnent à manger du plastique lorsqu’ils n’ont plus de gâteaux. Ils sont en totale liberté et très facile à approcher. Après toutes ces années entourés d’Hommes, ils n’ont pas peur et n’hésiteront pas à venir vers vous. C’est pourquoi nous nous devons de prendre soin d’eux et de préserver leur environnement « naturel ».

64 (1 sur 1)66 (1 sur 1)

C’est déjà la fin de mon week-end au Japon, et je suis impatiente d’y retourner un jour. Pourquoi pas à la saison des cerisiers cette fois-ci?

Dans quelques semaines, je m’envole pour un City trip à Séoul. Y avez-vous déjà été? Si vous avez de bonne adresses, des lieux immanquables n’hésitez pas à me dire tout ça en commentaire!

À bientôt ⚓︎

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.