1 semaine en Croatie

Pour notre premier voyage ensemble il y a maintenant 1 an, nous avions choisi de partir 1 semaine en Croatie.  Destination en vogue en 2017, nous rêvions de l’eau transparente, des lacs et des villages en pierre. Nous sommes partis en Septembre, et c’était la bonne période. Nous avons profité du temps magnifique, tout en évitant le tourisme de masse de l’été. 


Budget :

  • Billet d’avion (par personne) =  220 euros avec Transavia
  • Transport en bus (par personne) = 75 euros
  • Bateau entre Split et Hvar = environ 20 euros AR avec Jadrolinija
  • Logement (pour 2) = 170 euros
  • Budget sur place comprenant la nourriture et les activités pour 2 (subjectif) = 350 euros
    TOTAL = Plus ou moins 750 euros par personne

Voici notre itinéraire pour 7 jours :

Capture d’écran 2018-10-19 à 10.54.16.png

Jour 1 : Arrivée très tôt à Zadar, visite de la ville puis départ pour Sibenik en milieu de journée et visite de la ville.
Jour 2 : Visite de Sibenik et des lacs de Krka (sous la pluie), puis départ pour Split.
Jour 3 : Visite de Split puis départ pour Hvar.
Jour 4 : Sortie en bateau autour des iles de l’Adriatique.
Jour 5 : Retour à Split, visite de split puis départ en début d’après-midi pour Plitvice.
Jour 6 : Visite des lacs de Plitivice puis départ pour Zagreb.
Jour 7 : Visite de Zagreb puis retour à Zadar pour prendre l’avion (bus de nuit)
Jour 8 : Retour en France

Zadar : nos premiers pas en Croatie


Où manger :

  • 2ribara (Ulica Blazha Jurjeva 1, Zadar 23000, Croatie) parce que nous y avons mangé les meilleures pizzas de toute notre vie, et pour la petite terrasse.

À voir, à faire :

  • L’attraction principale de Zadar est son orgue marin. Grâce au mouvement de l’eau contre les marches, vous pourrez entendre une très jolie mélodie.

Zadar

  • Perdez-vous dans les petites ruelles de la ville à la recherche des églises et des cathédrales.

zadar-1.jpg

Nous n’avons passé qu’une journée à Zadar et cela nous a semblé suffisant. Cependant, nous avons entendu dire que la vie nocturne de Zadar était sympa.


Sibenik : le coup de coeur de ce séjour


Où dormir :

Nous avons réservé un super logement sur airbnb. Le logement est situé dans une petite ruelle, dans un immeuble très ancien et très atypique. La vue sur l’église était magnifique. La salle de bain est en dehors de la chambre sur le palier mais ce n’est pas dérangeant. L’hôte, Zrinka, est adorable.

13 (1 sur 1)

Où manger :

  • Bazza Café & Bistrot (Kralja Tomislava 9 Medulić square, Sibenik 21000, Croatie) pour leurs bières artisanales et le cadre magnifique. 

12 (1 sur 1).jpg

À faire :

  • Perdez-vous dans les magnifiques ruelles de la ville.

sibenik.jpg

  • Montez jusqu’à la forteresse St John pour observer le coucher du soleil. L’entrée coûte 50 kunas (7 euros)

view-sib.jpg


Krka : notre parenthèse de nature entre les villes


Comment y aller :

Depuis Sibenik (ou split) vous pouvez prendre un bus qui vous amènera jusqu’à Skradin. Depuis Skradin vous pourrez prendre un bateau ou vous pourrez randonner jusqu’au parc. L’entrée du parc vaut 110 kunas (15 euros) et le trajet en bateau est compris dans le prix du billet.

Il existe également d’autre point d’accès au parc.

À voir :

  • Randonnez dans le parc national de Krka. Il existe plusieurs trajets plus ou moins long en fonction de vos envies et de votre niveau.

krka.jpg

  • Faites un tour dans le petit village de Skradin.

krka-2.jpg


Split : un voyage au temps des Romains


Où dormir :

Nous avons logé chez Milena qui nous a très bien accueillis. La chambre est grande et propre. Le logement est cependant un peu loin du centre-ville.

À voir :

  • Baladez-vous le long de l’adriatique.

27 (1 sur 1).jpg

  • Visitez la vieille ville de Split. Perdez-vous dans ses ruelles étroites jusqu’au palais de Dioclétien, l’un des plus grands vestiges Romains.

split.jpg

  • Montez en haut du campanile de la cathédrale Saint Domnius.

33 (1 sur 1).jpg

  • Rendez-vous sur la colline Marjan pour observer la jolie vue sur Split.

28 (1 sur 1).jpg


Hvar : le Saint-Tropez Croate


Où dormir :

Nous avons logé chez Loris. La chambre et la salle de bain sont très jolies et très modernes. Il y a une jolie vue depuis le balcon. Le logement est à une petite dizaine de minutes du port.

Où manger :

  • Black Pepper (Skaline od Gojave 11, 21450, Hvar, Croatie) pour le cadre enchanteur et les cocktails. Vous pouvez aussi y manger, les burgers avaient l’air délicieux.
  • Lungo Mare (Veljka Kovačevića 16a, 21450, Hvar) pour son emplacement excentré. Nous avons été déçus des moules, mais l’apéro était très bon.

À voir, à faire :

  • Promenez-vous dans les petites rues de Hvar et le long du port.

hvar-

  • Montez admirer la vue depuis la forteresse.

hvar.jpg

  • Si vous avez le budget et que vous savez naviguer, louez un bateau et allez faire le tours des petites iles autour de Hvar. Vous pourrez y trouver de nombreuses criques toutes plus belles les unes que les autres. Vous pourrez aussi aller visiter la green cave et la blue cave. La green cave est totalement artificielle mais vous pourrez vous y baigner contrairement à la blue cave. Si vous avez un plus petit budget, vous pouvez toujours faire appel à une agence de tourisme. Nous avons opté pour Hvar Adventures et son tour en speed boat (70 euros) mais il y en a pour tous les goûts et tous les budgets.

40 (1 sur 1).jpg

Comme nous manquions de temps nous sommes seulement restés à Hvar, mais l’ile en elle-même a beaucoup à offrir. Vous pouvez la parcourir en scooter ou en vélo.


Plitvice : une nature à couper le souffle


Où dormir :

Nous avons logé chez Anamarija. Le logement est correct pour une nuit. Il n’y a pas d’accès à la cuisine et il peut faire très froid la nuit. Il est très bien situé, à environ 200 mètres de la station de bus mais il est assez loin du parc. Vous devrez vous y rendre en bus malheureusement je ne sais pas exactement lequel. Nous avons eu de la chance, le premier bus pour aller aux lacs s’est arrêté en passant devant nous.

Les lacs de Plitvice sont une attraction phare de la Croatie, il y a donc beaucoup de touristes (et étonnamment beaucoup de groupes de Chinois). Je vous conseille donc d’y aller tôt le matin. Nous y sommes allés pour l’ouverture à 8h00 et c’était parfait. Nous avons eu le parc pour nous tout seul pendant un petit moment. Nous avons commencé notre randonné par l’entrée 2 et nous l’avons faite dans le sens inverse. Nous avons donc fini par la « grande cascade » et en arrivant devant, nous nous sommes rendu compte de la foule que nous avions évitées. De nombreuses randonnées plus ou moins longues sont proposées.

15.jpg

23.jpg

Prévoyez des vêtements chauds, il peut faire froid. L’entrée vaut 110 kunas (15 euros).
Si vous vous rendez à Zagreb ensuite, le départ du bus se fait à l’entrée 2. Vous pourrez demander les horaires à l’accueil.


Zagreb : une ville chargée d’histoire


Où dormir :

Nous avons logé chez Marko et je ne vous le conseille pas vraiment sauf si vous avez un petit budget. L’appartement est assez loin de la ville et de la station de bus. Il n’est pas très bien équipé, et pas très propre.

Où manger :

  • Pingvin (Ulica Nikole Tesle 10, Zagreb 10000, Croatia) pour un repas rapide et économique. Leurs sandwichs sont vraiment bons.
  • Burgeraj (Preradoviceva Ulica 13, Zagreb 10000, Croatia) pour leurs burgers délicieux et la jolie décoration. 

À voir, À faire :

  • Baladez-vous dans les rues colorées de la ville et admirez l’architecture. Ne manquez pas l’église Saint Charles et son toit magnifique, le théâtre national et ces parcs dans le quartier du fer à cheval, la cathédrale de Zagreb.

zagbre-21.jpg

  • Nous avons assisté par hasard à une super exposition, malheureusement temporaire, retraçant l’histoire de la Croatie. L’exposition avait lieu dans le « Tunel Grič ». Renseignez-vous sur les événements qui y sont organisés. La visite était gratuite.
  • La rue piétonne « Tkalciceva » où vous trouverez de nombreux bars. Le quartier est très animé.

zagreb.jpg

À savoir avant de partir :

  • Une simple carte d’identité en cours de validité suffit pour se rendre en Croatie.
  • Vous pouvez présenter votre carte étudiante partout, notamment pour les bus, elle est très souvent acceptée et vous aurez des réductions.
  • La monnaie locale est le kuna; 1 euro est environ égal à 7,5 kuna.
  • Le réseau de bus est très performant. Il marche de jour comme de nuit. Les bus sont confortables mais pensez à prendre des pulls il peut faire froid. Certains bus vous demanderont de payer le bagage en soute.
  • Vous pouvez aller en Croatie sans réservation de logement sans problème. De nombreuses personnes proposent des chambres à l’arrivée des bus.

La Croatie est un pays que nous avons adoré pour son authenticité et la beauté de ses paysages. Nous n’hésiterons pas à y retourner afin de visiter les régions et les iles où nous n’avons pas eu le temps d’aller.

Avez-vous déjà été en Croatie ?

À bientôt ⚓︎

Publicités

2 réponses sur « 1 semaine en Croatie »

Répondre à teparlerpourrien Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.