Anecdote #1

Il faut bien le dire, nos deux semaines à Cuba n’ont pas été de tout repos. Nous avons eu pas mal de contre-temps et à Cuba, sans connexion internet, ce n’est pas forcément simple à gérer. Nous en rigolons aujourd’hui. Pour nous, toutes ces aventures sont l’essence même du voyage.

  •  La valise oubliée à Paris

Notre première mésaventure est arrivée dès l’atterrissage. Après 9 heures de vol, nous étions bien là mais sans une de nos valises. Alors commence la longue attente pour déclarer la perte de bagages. Ils nous disent qu’ils ne savent pas quand la valise sera acheminée mais qu’elle le sera surement sur le premier vol le lendemain. Ils nous disent d’attendre qu’ils nous contactent: mais comment nous contacter sans internet et sans forfait disponible à l’étranger? Heureusement, notre airbnb (que vous pouvez retrouver dans le premier article sur Cuba) met à disposition un téléphone avec forfait.

Le lendemain après une (très) chaude journée Cubaine, et toujours sans nouvelles de la valise, nous voilà de retour à l’aéroport afin d’obtenir plus d’informations. Nous avons dû négocier d’arrache-pied pour avoir un taxi aller-retour pas trop cher. (Pour ceux à qui ça arriverait, vous pouvez négocier un taxi à 30 CUC l’aller-retour)
Good news : il y a des grèves au sol en France ! Nous devons encore attendre quelques jours pour revenir la chercher à l’aéroport directement. Sauf que nous ne restons qu’une journée à La Havane! Après une longue conversation, nous convenons qu’elle sera livrée directement dans notre prochain airbnb à Trinidad, ou dans celui d’après….

Finalement nous aurons attendu 4 jours avant que la valise arrive comme convenu à Trinidad. 4 jours avec le maillot de l’équipe de France (oui parce que qui dit départ le jour de la finale de la coupe du monde, dit panoplie de l’équipe de France bien sûr), autant vous dire que je ne peux plus le voir ce tee-shirt.

  • La blessure de corail

Première fois que je faisais du snorkeling durant ce voyage. Amoureuse du monde marin, vous imaginez bien que j’étais comme une folle face à tous ces poissons magnifiques. Je m’arme de ma Go Pro pour prendre de jolis plans des poissons pour l’intégrer à la vidéo de notre voyage. Un très joli poisson bleu passe très près de moi et slalome entre des « rochers ». Comme nous sommes dans un endroit peu profond, je décide de m’asseoir sur un de ceux-ci. Erreur. Il s’agissait de coraux!
La brûlure se faisant de plus en plus douloureuse, je décide de sortir de l’eau. J’aperçois  que ma jambe est complètement rouge et en train de gonfler. Après quelques minutes, je décide de me rendre au poste de secours. Ils ont l’habitude, l’homme me dit que ça devrait aller mieux d’ici 40 minutes et que si ça ne passe pas, même méthode que pour les méduses : je dois faire pipi dessus. Décidément les Cubains, n’ont pas la même notion du temps que nous. J’ai eu mal plusieurs heures et j’ai eu des marques 3 semaines.

(Je tiens à préciser que si j’avais su que ce n’était pas des rochers, j’aurais fait attention car je suis consciente qu’ils meurent au moindre contact.)

  • La perte/vol du passeport (la veille du départ)

De retour à La havane avant notre départ, nous décidons de racheter une carte ETECSA afin de pouvoir vérifier nos vols, nous enregistrer, etc. À la boutique, ils nous demandent  un passeport. Je donne le mien et j’oublie de fermer la poche du sac une fois le passeport remis (tête en l’air un jour, tête en l’air toujours).
Après une bonne heure de balade dans la Havane, je sens quelqu’un marchant très près derrière nous (peut-être aucun rapport). En regardant le sac, je me rends compte que la première poche est ouverte. Je vous laisse imaginer la suite: il manquait mon passeport. La VIEILLE de notre départ. Alors là, panique. Nous faisons demi-tour, passons exactement par le même chemin qu’à l’aller afin de retourner voir à ETESCA si mon passeport n’était pas tombé là. Il n’y était pas.
Nous allons donc dans un point Wifi afin de trouver le numéro de l’ambassade. Nous avons un téléphone dans notre airbnb, je peux donc tenter de les joindre. 1 appel, 2 appels, 3 appels, pas de réponse…… Je décide donc d’aller demander conseil à notre hôte. Gentiment, il m’amène au commissariat qui se trouve au coin de la rue. Un policier prend ma déclaration de perte, mes coordonnées et me dit que s’ils le retrouvent, ils me contacteront. Au cas où, je dois tout de même contacter l’ambassade pour un passeport d’urgence.
De retour à l’appartement, je tente cette fois-ci de contacter le numéro d’urgence de l’ambassade. Bingo, quelqu’un décroche enfin (j’ai appris par la suite que c’était un jour férié à Cuba ce jour-là pour simplifier les choses!). Il me dit donc que je peux venir le lendemain avec ma déclaration de perte, 40 CUC, une photo d’identité (et surement autre chose dont je ne me souviens plus..). Il me dit également que pour le VISA (parce que oui, mon visa était dans mon passeport), ça se fera à l’aéroport directement pour 30 CUC.
Il commence alors à se faire tard, et après toute ces émotions nous décidons d’aller au restaurant pour profiter de cette dernière soirée à La Havane. En passant j’essaie de retirer de l’argent au distributeur, ça ne marche pas. Nous mangeons, toujours un peu stressé par la situation.
Après avoir mangé, nous retournons dans notre logement. Sur la route, nous croisons un autre distributeur. Il marche, ouf, un poids en moins. Lorsque nous arrivons, coup de klaxons. Une voiture de police. Je reconnais le monsieur qui a pris ma déposition quelques heures plus tôt. Il me ramène mon passeport, avec tous les papiers à l’intérieur.

Ce sera tout pour cet article « anecdote », sûrement le premier d’une longue série. Je suis quelqu’un d’assez tête en l’air, je ne fais pas assez attention à certaines choses notamment lorsque je suis un peu surexcitée comme en voyage. Il m’arrive donc très souvent des choses comme ça.

Et vous? vous êtes comment en voyage, plutôt stressé(e)s de tout ou plutôt distraits(es) ?

À bientôt ⚓︎

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.